Lyrics to Bogota
Bogota Video:
Et j'me sens comme à Bogota, fils
Ici-bas c'est un superbe asile
Mélange l'alcool, l'argent, la drogue, les femmes : t'obtiendras le brelan magique
Dieu merci, mon joker c'est la 'zique, j'ai des versets magiques
Mais certains poussent la fonte
Dans les mêmes halls où certains fourguent la skunk
Et les bécanes poussent la seconde
Comme si elles voulaient passer l'bac
La France est fâchée
Certains font semblant d'pas m'voir comme s'ils voulaient cacher l'crack
J'essaie bien d'être honnête, mais non, ne crois pas qu'on s'connaît
J'ai compris qu'j'étais une comète : j'confondais le cash, les promesses
Pense au papier vert, dollar, quand je gratte ces vers
Parce que la vie est assez terne sans compter l'compte épargne d'Escobar
Les potes se schlassent en deux mots
Pire : les petits parlent en euros
Perdus comme des schlaggs sans se-do
Tendus comme des gardes sans repos
Parlent de sommes, de guns, mais on n'est qu'une somme de jeunes
Façonnable et Phillie, plein d'soucis quand ça cause de guns

Dans nos vies, y'a un gros quota d'risques
J'm'en sors grâce à mes propos magiques
Le décor c'est : des corps, des trafics
Tout comme la moitié des ports de l'Afrique
La canicule fait qu'tous les jours ça flambe
Et c'est tous les jours la même 'zique
Tous les vices nous plébiscitent
C'est pas Bogota mais plein sont dans la colombienne, ici
Mais, Dieu merci, on a de l'or dans les paragraphes
Écris l'avenir avant qu'un autre le fasse à ma place

Si ça n'envoie pas de la dynamite, c'est du bluff
Nigga, fuck un keuf
On mène pas en Titanic un de mes reufs, négro
XXX dans la ville, embrouiller toute la file en ridant dans le turf, négro
Gros quota d'cochonnes à Bogota
En sachant qu'je parle pas aux meufs, négro
J'suis auteur, compositeur, fais que rire aux peurs, veux dix chauffeurs, gros
Frelot, on vit high, course l'oseille, inquisiteur, gros
Double le vitrage, Merco CL, lundi huit heures, gros
J'fais que taffer des [pafs ?] et m'esclaffer
Tartine à la main allant chercher le beurre, gros
Eddie Hyde, on va sûrement se croiser tantôt
Car j'suis dans l'show quand il caille
Ils veulent qu'on chante faux ou qu'on danse
Mais courte est la paille, lourd est le discours
Et, mon cefi, fourbe est la poigne
[Tiene mareto, XXX dernier pro, XXX est mon haut, vide est le cagne ?]
J'avoue qu'je n'projette aucun brolique mais j'suis cosy
Elles me rejoignent au lit, dans son tanga tout est joli
Trois mille filles juste dans ton bolide
Négro, t'attends pas au couplet poli
On veut acheter comme dans Monopoly
Par de stéréotype ou stéroïde
Dédicace

Dans nos vies, y'a un gros quota d'risques
J'm'en sors grâce à mes propos magiques
Le décor c'est : des corps, des trafics
Tout comme la moitié des ports de l'Afrique
La canicule fait qu'tous les jours ça flambe
Et c'est tous les jours la même 'zique
Tous les vices nous plébiscitent
C'est pas Bogota mais plein sont dans la colombienne, ici
Mais, Dieu merci, on a de l'or dans les paragraphes
Écris l'avenir avant qu'un autre le fasse à ma place
Songwriters:
Publisher:
Powered by LyricFind